Reportage chantier
28/05/2018

Une structure panoramique toute en balcons à 1800 m d’altitude, 50 000 m² de dalles à poser et 25 000 m3 de béton à couler, le tout en 6 mois seulement en période estivale : tel était le défi relevé cet été pour réaliser le gros œuvre du Resort Premium Les Arcs Panorama du Club Med, dans la station familiale des Arcs 1600.

 

Les Arcs Panorama, un projet d’envergure au cœur de la forêt surplombant la Tarentaise

« Un joyau moderne immergé dans la forêt aux portes de la haute montagne, offrant des vues exceptionnelles sur la vallée de la Tarentaise », c’est ainsi que le Club Med présente son plus grand Resort haut de gamme des Alpes, déjà ouvert à la réservation pour accueillir, dès son ouverture programmée en décembre 2018, une clientèle française et internationale exigeante.

Localisé aux Arcs 1600 sur le magnifique domaine skiable de Paradiski®, ce nouveau Resort Premium, représentant un investissement total de près de 100 millions d’euros, sera doté de 434 chambres, plusieurs piscines intérieures/extérieures, un restaurant panoramique et bien d’autres infrastructures de réception, de sport et de loisir.

Les travaux de construction, confiés au groupement Gibello / STGO / BP construction, ont démarré fin avril 2017 avec un objectif de livraison du gros œuvre avant les premières neiges de novembre

Club Med Les Arcs, chantier KP1

Des grandes hauteurs, des porte-à-faux et des accès difficiles à flanc de montagne

Une architecture en vagues sur une zone toute en dénivelé, des porte-à-faux allant jusqu’à 6 m et surplombant le vide, une terrasse panoramique perchée à 21 m et un espace luxe 5T niché au sommet du Resort, les défis techniques n’ont pas manqué pour la réalisation du gros œuvre de ce vaisseau moderne. Pour accéder au chantier, une zone tampon de déchargement a du être créée à plus d’un kilomètre du site afin que le matériel soit ensuite acheminé sur chantier via un tracteur 4X4.

« KP1 est intervenu sur toutes les zones de grande hauteur, de grandes portées et au niveau des vides sanitaire d’accès difficile, précise Christophe Legros, Responsable commercial et développement régional chez KP1. Notre bureau d’études intégré a été mobilisé tout au long du chantier pour identifier en temps réel les meilleures solutions de réalisation et de pose, intégrant les contraintes spécifiques de portée ou d’accès au cas par cas, poursuit-il. Nous avons mis en place des Prédalles autoportées sans étayage sur des hauteurs supérieure à 10 m, sur des terrasses en porte-à-faux sur le vide. Au dessus de la piscine et de la salle d’animation, nous avons dû installer des dalles alvéolaires de 13m» 

Club Med Les Arcs, chantier KP1

Le choix de KP1 s’est imposé pour tenir les délais et répondre aux défis techniques

« Nous avons choisi KP1 pour sa réactivité, ses capacités techniques et sa force de frappe industrielle, précise Bruno Perget, conducteur de travaux chez Gibello. Compte-tenu du planning du chantier, il était incontournable d’opter pour la préfabrication et de s’assurer de l’approvisionnement du chantier sans arrêt tout le mois d’août. KP1 a su s’organiser en conséquences et tenir ses engagements. C’est un fournisseur de solutions globales avec un seul interlocuteur, ce qui évite les pertes de temps. Nous avons particulièrement apprécié l’écoute et la réactivité de son bureau d’études, qui a su intégrer des variantes au pied levé et s’est constamment attaché à réduire les temps de pose, d’un bout à l’autre du chantier. Le chantier gros œuvre s’est achevé tout début novembre comme prévu, les objectifs ont été atteints ».